• Prix réduit
Fenioux - Staticoncept® Q10 Evolution - Lot de 2 boîtes de 60 gélules - Promo levure de riz rouge policosanol cholesterol
  • Fenioux - Staticoncept® Q10 Evolution - Lot de 2 boîtes de 60 gélules - Promo levure de riz rouge policosanol cholesterol

Fenioux - Staticoncept® Q10 Evolution - Lot de 2 boîtes de 60 gélules - Promo

Levure de riz rouge - Policosanol - Coenzyme Q10 - Extrait de Commiphora

La Levure de riz rouge agit sur le cholestérol et les hypercholestérolémies

22,75 €
20,02 € Économisez 12%
Quantité

  • Garanties sécurité (Pharma5avenue existe depuis 5 ans) Garanties sécurité (Pharma5avenue existe depuis 5 ans)
  • Politique de livraison (Frais de port à 2.99€ par Mondial Relay) Politique de livraison (Frais de port à 2.99€ par Mondial Relay)
  • Politique retours (Droit de rétraction pendant 14 Jours) Politique retours (Droit de rétraction pendant 14 Jours)

Staticoncept® Q10 Evolution est une combinaison unique de Levure rouge de riz, de Policosanol, de Coen­zyme Q10 et d'extrait de Commiphora.

 
Staticoncept® Q10 Evolution conserve non seulement ses propriétés d'aide au contrôle du taux et de rééquilibrage du rapport HDL/LDL, mais permet également à l'organisme de conserver toute son énergie grâce à l'apport en CoEnzyme Q10.


La levure rouge de riz, riche en Monacoline K et l'extrait de Commiphora contribuent au  bon maintien d'un taux normal.

La Monacoline K est chimiquement identique à des actifs de synthèse. 

Ce produit constitue ainsi une solution naturelle idéale pour aider à lutter contre le mauvais taux.

CONSEILS D'UTILISATION :

2 à 4 gélules par jour avec un verre d'eau, 10 minutes avant les repas.

Ne pas dépasser la dose indiquée. Il est conseillé de prendre l'avis de votre médecin ou de votre praticien de santé avant de prendre ce produit, si vous prenez déjà une médication et/ou vous avez des problèmes musculaires.

Conserver à l'abri de la chaleur et de l'humidité.
Un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain.
Tenir hors de portée des enfants

 

  • INGREDIENTS 

  • extrait de commiphora, levure rouge de riz dosée à 2% en monacoline K, coenzyme Q10, extrait de canne à sucre à 90% en policosanol.
Analyse nutritionnelle pour 4 gélules : 
Extrait de commiphora mukkul - 500 mg, Levure de riz rouge - 450 mg, dont monacoline K - 9 mg, coenzyme Q10 - 80 mg, extrait de canne à sucre à 90 % de policosanol - 30 mg. 
 

 

 

Informations sur la Levure de riz rouge et la Monacoline K  :

La levure de riz rouge :

La levure de riz rouge, aussi appelée la levure rouge de riz est une levure qui a fermenté sur le riz et qui donne un riz de couleur rouge vif, cette fermentation est possible par la présence d’une levure appelée  Monascus Purpureus.

Egalement appelé en anglais, Red yeast rice,red fermented rice, red kojic rice ou red koji rice, la levure de riz rouge est aussi appelée en Japonais, le Koji, qui veut dire grain ou haricot qui est fermenté avec une levure.

La levure de riz rouge utilisée comme colorant dans les plats culinaires chinois :

La levure de riz rouge est ancestralement utilisée pour colorer une grande variété d’aliments, incluant le vinaigre de riz rouge, le canard laqué, et de nombreuses patisseries chinoises qui nécessitent un colorant alimentaire rouge. La levure de riz rouge est aussi beaucoup utilisée dans la production de nombreux types de vins chinois, de saké japonais, ou de vins de riz coréen. La levure de riz rouge apporte aussi un goût subtil et plaisant à certains aliments et est très utilisée dans certaines régions spécifiques de la Chine continentale, dans la confection de certains plats cuisinés régionaux traditionnels.

La Levure de riz rouge utilisée en Médecine traditionnelle chinoise :

En plus de ses vertus culinaires, la levure de riz rouge est aussi utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise pour revigorer l’organisme, aider la digestion, et revitaliser l’appareil circulatoire.

La levure de riz rouge et les médicaments :

A la fin des années 70, des chercheurs aux Etats-unis et au Japon ont isolé respectivement la Lovastatine d’une levure nommée Aspergillus et des monacolines de la levure Monascus purpureus,

Cette dernière levure est la même que celle qui est utilisée pour cultiver la levure de riz rouge active. Des analyses chimiques montrèrent que ces 2 composants, la Lovast et la Monacoline K étaient semblables au niveau biochimique.

La lovast devint après cette découverte, un médicament breveté et utilisé sous prescription, sous le nom de Mevac. La levure de riz rouge devient à peu près au même moment un complément alimentaire en vente libre aux Etats unis et dans de nombreux autres pays.

La lovastat et les autres stat vendues sous prescription, inhibent la synthèse endogène en bloquant l’action de l’enzyme HMG-Coenzyme A réductase, ayant comme conséquence, que le taux total circulant dans le sang ainsi que le LDL-c baissent. Le LDL-C peut baisser de 24 à 49 % en utilisant les stat au bout de 3 mois d’utilisation.

La levure de riz rouge contient un taux important de monacoline K qui est une molécule similaire à la Lovastat, du moment que la levure utilisée lors de la culture soit le Monascus Purpureus, il existe plus de 14 Monacolines différentes mais la plus importante en concentration et en activité reste la Monacoline K.

 

La Levure de riz rouge et la réglementation :

La food and drug agency, la FDA américaine a considéré en 1998, que les compléments alimentaires contenant de la levure de riz rouge étaient considérés comme des médicaments. Après des épisodes judiciaires qui ont duré plus de 3 ans, la levure de riz rouge avait complètement disparu du marché américain.

En 2003, de nombreux compléments alimentaires à base de Levure de riz rouge, sont de nouveau réapparus sur le marché américain, et pour éviter les restrictions de la FDA, ne mentionnaient ni concentration en actifs, ni indication de leur activité sur le taux.

La FDA s’opposa régulièrement aux fabricants de compléments alimentaires à base de levure de riz rouge, qui mentionnent la concentration en Monacoline K, ou une quelconque action sur le taux sur leur packaging.

 

Preuves de l’efficacité de la levure de riz rouge :

 

La quantité moyenne utilisée par jour est entre 1200 à 2400 mg de Levure de riz rouge contenant environ 10 mg de monacolines totales, dont plus de la moitié est de la Monacoline K,

Ces études montrent que le taux LDL peut baisser de 20 à 22 % dans le sang après 3 mois d’utilisation. Des effets secondaires ont été observés chez 1,3 % à 36 % des patients, dans des proportions bien moindres que lors d’utilisation de stat. Les effets secondaires les plus majeurs étant des douleurs musculaires qui cessent à l’arrêt de la prise de Levure de riz rouge.

Il semble que des doses faibles de Monacoline K données tous les jours sur des périodes de 3 mois permettent une meilleure protection.

Une méta-analyse récente publiée en Juin 2014 (Li Y et al. Meta-Analysis of Red Yeast Rice: An Effective and Relatively Safe Alternative Approach for Dyslip. PLoS One.), prenant comme référence 13 études cliniques de grande valeur démontre que la Levure de riz rouge est un choix de valeur pour normaliser le taux et que les effets secondaires sont pratiquement inexistants. Ils disent aussi que des travaux plus importants doivent être menés pour connaître l’action de la levure de riz rouge sur le long terme.

Sécurité d’emploi :

Certaines levures de riz rouge contiennent des concentrations élevées d’une toxine, la citrinine. Il faut que les levures de riz rouge commercialisées présentent une absence totale de cette toxine.

La Monacoline K, présentant une structure biochimique identique à la Lovast, peut augmenter certaines douleurs musculaires, appelées myalgies, même si ces effets secondaires sont rares aux doses de levure de riz rouge conseillées.

Il est tout de même conseillé de demander l’avis à son médecin ou à son praticien avant de consommer de la levure de riz rouge ;

il est fortement déconseillé d’associer la levure de riz rouge à des médications, sous peine d’augmenter des douleurs musculaires et favoriser des effets secondaires. En cas de douleurs musculaires fréquentes, en cas de maternité et d’allaitement, il est également conseillé de ne pas prendre la levure de riz rouge. Les insuffisants hépatiques et rénaux s’abstiendront de consommer de la Levure de riz rouge étant donné qu’aucune étude ne permet de dire si son utilisation est tolérée dans ces cas.

 Le Coenzyme Q10 :

Egalement appelée CO-Q10 ou Ubiquinone, le Coenzyme Q10 est un composant vital de l’organisme pour transformer les nutriments en Energie au sein des cellules, notamment au niveau du foie, des poumons et du cœur.

La prise journalière de Levure de riz rouge abaisse la synthèse au niveau du foie et le Coenzyme Q10  risque d’être également perturbé dans le cadre  de sa synthèse, utilisant les mêmes voies métaboliques. Le Coenzyme Q10 est aussi important au niveau musculaire afin de transformer l’énergie nécessaire au bon fonctionnement des muscles.

Un apport de Coenzyme Q10 est donc important lors d’une prise simultanée de levure de riz rouge, même si aucun travail clinique ne permet de confirmer que son association est bénéfique.

Le Policosanol :

Le Policosanol est extrait généralement de la canne à sucre et est représenté par un actif chimique principal appelé Octacosanol.

Le Policosanol agit également sur l’enzyme HMG-coenzyme A réductase, en augmentant le HDL et en abaissant le LDL.

Très utilisé à Cuba, dans le traitement du taux, du fait de sa fabrication locale et également du fait que les médications à base de stat sont pratiquement inexistantes dans ce pays du fait des embargos répétés, le Policosanol a fait l’objet de nombreux travaux cliniques prouvant son efficacité dans la régularisation du taux.

 

Le Trio Levure de riz rouge – Coenzyme Q10 – Policosanol s’avère une association très prisée de centaines de milliers de consommateurs qui en sont très contents, tant les résultats obtenus sont très élevés.

 

 

LAB689573
22 Produits

Références spécifiques